Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 11:08

Depuis plusieurs jours, l’Aeschne paisible est active, c’est donc le bon moment pour observer cette espèce dont la répartition régionale mérite d’être précisée.

Birene.jpgBien que cette libellule ait été observée en 1995 sur la rivière Aube à Bar-sur-Aube (S. Potel, com. pers.), il a fallut attendre la fin des années 2000 pour que les odonatologues prennent réellement conscience de sa reproduction en région. Ces 3 dernières années, un effort tout particulier a donc été réalisé pour améliorer les connaissances sur cette espèce. On sait aujourd’hui que l’Aeschne paisible est très bien implantée sur les cours d’eau du Sud de la Champagne-Ardenne en particulier sur la Laignes, l’Ource, l’Aujon, l’Aube, la Seine mais a aussi été découverte ou confirmée sur la Superbe, le Rognon, l’Ardusson, la Voire, la Blaise, la Renne…

Pour la seconde année, des prospections spécifiques sont menées dans le Sud de la région dans le cadre de la Déclinaison régionale du Plan national d’actions en faveur des Odonates pour affiner sa répartition. Si certains cours d’eau (Sarce, Barse, Marne…) semblent peu favorables dans leur ensemble à la reproduction de cette espèce très attachée aux chevelus racinaires immergés, des exuvies ont été découvertes ces derniers jours sur l’Armance (V. Ternois) et la Vanne (G. Geneste) confirmant sa présence dans l’Ouest aubois.

Alors, aidez-nous à mieux la connaître. Si l’espèce peut être discrète (peu d’imagos directement observés sur les cours d’eau), les exuvies sont très faciles à trouver. Pour cela, il vous suffit de prospecter les piles des ponts des petites rivières possédant une ripisylve fournie. Connue actuellement de la moitié Sud de la région, l’Aeschne paisible peut très certainement trouver des conditions favorables à son développement dans les Nord de la Marne et les Ardennes. L’absence de données est avant tout liée à un manque de prospection.

Birene3Répartition de Boyeria irene - Synthèse 2011

Et si vous observez des libellules voler le soir à des heures avancées, faites attention ! Il s’agit d’un comportement très fréquent pour elle (elle est plutôt discrète pendant les heures chaudes de la journée mais se laisse volontiers approcher en fin d’après-midi). Selon les conditions météorologiques à venir, les imagos seront visibles jusqu'à la mi-septembre.

Bonnes prospections,

Vincent TERNOIS

Partager cet article

Repost 0
Published by odonates-champagne-ardenne - dans Observations odonatologiques
commenter cet article

commentaires

Rechercher