Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 18:42

En continuité de la journée de sensibilisation odonatologique réalisée l’an dernier à Nogent-sur-Seine, nous avons décidé d’organiser un week-end de formation sur le territoire du Parc Naturel Régional de la Forêt Montagne de Reims. En effet, au cours de cette journée au demeurant très sympathique, nous avions remarqué que les débutants manquaient le plus souvent  de méthode (utilisation des guides au lieu des clefs de détermination) et de repères (quels critères regarder ?) pour identifier le plus correctement possible les espèces, ce qui pouvait être un frein à une bonne approche des libellules, engendrer un désintérêt de ce taxon pourtant très attachant et conduire à des erreurs de détermination problématiques.

14 naturalistes, venus des 4 coins de la région, se sont donc réunis les 07 et 08 juillet au Domaine de Commétreuil à l’invitation de la Société française d’Odonatologie et du CPIE du Pays de Soulaines, structure coordinatrice de la Déclinaison régionale du Plan national d’actions en faveur des Odonates pour la Champagne-Ardenne.

Reims1

Le groupe en pleine séance de détermination sur les étangs de Courville


Après une petite matinée de mise en route sur l’étang du Domaine, permettant aux débutants de se familiariser avec la capture des libellules et avec l’incontournable clef de « Wendler et Nuss », le petit groupe s’est déplacé sur les somptueux étangs de Courville. Bien que la météo ait été à l’image de la saison odonatologique 2012 (c’est-à-dire pluvieuse !), les quelques éclaircies nous ont tout de même permis d’observer 15 espèces différentes, diversité suffisante pour bien comprendre les caractéristiques de chacune des familles et de s’exercer avec la clef ... et pour certains, apprendre à manier avec plus de dextérité les filets à papillons.

Reims16.jpg

Reims15.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bob ou casquette, a chacun son style !

 

Après un repas bien mérité, les odonatologues en herbe se sont essayés en soirée à la détermination des exuvies dans la salle de réunion du Domaine, transformée pour l’occasion en laboratoire odonatologique. Armés de loupes binoculaires, de l’indispensable clef de détermination de G. Doucet, les « stagiaires » se sont appliqués à identifier les unes après les autres les très nombreuses exuvies  mises à leur disposition (la plupart des espèces de la région ont pu être présentées). Et comme nos « débutants » y ont pris goût (aussi parce qu’il pleuvait le dimanche matin), la détermination des exuvies s’est poursuivie sur la matinée suivante.

Reims8

Reims4

 

 

 

 

 

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séance de détermination des exuvies, sous l'oeil avisé de Guillaume (en haut) et de Didier (en bas)

 


Malgré un ciel peu motivant pour un odonatologue averti, nos "débutants", bien décidés à braver les éléments extérieurs,  nous ont incité à retourner sur le terrain en début d’après-midi. Cette fois, le groupe s’est déplacé vers le Marais du Chenay. Bien leur en a pris puisque 3 nouvelles espèces ont pu y être contactées avec la collecte de deux exuvies de la protégée Cordulie à corps fin (O.curtisii), l’observation du rarissime Agrion délicat (C.tenellum) ou encore de l’élégante Naïade aux yeux bleus (E.lindenii). Comme quoi, la persévérance récompense souvent les plus audacieux.

Au final, 22 espèces de libellules ont donc été observées sur ces deux jours : Caloptéryx vierge (C.virgo), Leste vert (C.viridis), Leste brun (S.fusca), Agrion jouvencelle (C.puella), Agrion porte-coupe (E.cyathigerum), Agrion élégant (I.elegans), Agrion délicat (C.tenellum), Agrion à longs cercoïdes (E.lindenii), Naïade au corps vert (E.viridulum), Agrion à larges pattes (P.pennipes), Anax empereur (A.imperator), Anax napolitain (A.parthenope), Aeschne bleue (A.cyanea), Cordulie bronzée (C.aenea), Cordulie à corps fin (O.curtisii), Gomphe gentil (G.pulchellus), Libellule déprimée (L.depressa), Libellule fauve (L.fulva), Libellule écarlate (C.erythraea), Orthétrum réticulé (O.cancellatum), Sympétrum sanguin (S.sanguineum) et  Sympétrum à côtés striés (S.striolatum).

Reims11Macromia splendens ? Oups, ce n'est pas encore gagné !!!


Le succès de ce premier week-end de formation odonatologique nous motive déjà à reconduire la formule dès 2013, d'autant plus que plusieurs naturalistes intéressés n'ont pas pu nous rejoindre cette année.

Un grand merci à Axelle Larcher, Maïdie Leclerc, Marie Thiberville, Clément Henniaux, Valentin Henniaux, Edouard Lhomer, Olivier Paris, Stéphane Pingeot, Anthony Prinet, Guillaume Widiez pour leur participation, ainsi qu’à Olivier Ponsard, notre guide pour ces deux journées. Un remerciement tout particulier est adressé à Guillaume Geneste et Didier Druart, co-animateurs de cette formation, sans qui ce premier week-end odonatologique n’aurait pas pu être réalisé.

Reims2

Les stagiaires 2012 devant le somptueux château du Domaine de Commétreuil
(manque notre Guillaume W. qui s'est "planqué" derrière l'appareil-photo)


Nous tenons également à remercier la Région Champagne-Ardenne, l’Agence de l’eau Seine-Normandie, la DREAL Champagne-Ardenne et l’Union européenne (FEDER), partenaires de la Déclinaison régionale, pour leurs soutiens financiers.

Quelques photos du séjour...

Reims6.jpg

Reims7.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reims10.jpg

Reims14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Ailes avec au moins 10 nervures transverses anténodales entre la base et le Nod. M2 onduleuse..." Pfffffffff, quelle galère !!!

 

 

 

 

Vincent TERNOIS
Sfo Champagne-Ardenne
&
CPIE du Pays de Soulaines

Partager cet article

Repost 0
Published by odonates-champagne-ardenne - dans Sorties - formations
commenter cet article

commentaires

Rechercher