Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 14:31

A destination des services de l'état et des bureaux d'études, une note de cadrage définissant les principales étapes à suivre pour une meilleure prise en compte des odonates, et tout particulièrement les espèces protégées (Coenagrion mercuriale, Leucorrhinia caudalis, Leucorrhinia pectoralis, Oxygastra curtisii et Ophiogomphus cecilia), dans les études d'impact sur le territoire de Champagne-Ardenne a été élaborée en 2015. Rédigée dans le cadre de la déclinaison régionale du PNA Odonates, elle a été validée par le Conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN) Alsace-Champagne-Ardenne Lorraine en septembre dernier.

Comme le souligne le CSRPN, "ce document semble à même d'apporter une aide aux personnes oeuvrant à la recherche des Odonates protégés en Champagne-Ardenne. Il précise les informations connues sur ces espèces et donne de manière précise les méthodes permettant de réaliser des prospections efficaces."

Pour chacune des espèces concernées, le document rappelle les caractéristiques des habitats de reproduction, indique les meilleurs périodes pour organiser les inventaires d'après la phénologie connue en région, la méthode d'échantillonnage en fonction de la spécificité des espèces ainsi que le périmètre de mise en oeuvre de l'étude, ce dernier élément visant à juger au mieux du degré d'isolement, et en conséquence de la capacité de recolonisation, de la population impactée.

Cette note se veut évolutive, les cartes de distribution, les statuts de conservation et les éléments d'écologie seront actualisés en fonction de l'acquisition de nouvelles connaissances.

- télécharger la Doctrine régionale -
(7mo, version compressée, nous contacter pour disposer de la version originale) -
 

Vincent TERNOIS
Animateur de la Déclinaison régionale du PNA Odonates
Région Cham
pagne-Ardenne

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - ---)(:

CPIE du Pays de Soulaines
Domaine de Saint-Victor
10200 SOULAINES-DHUYS
03.25.92.56.02
http://odonates-champagne-ardenne.over-blog.com/

Published by odonates-champagne-ardenne
commenter cet article
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 19:27

En avril dernier, nous rendions notre copie sur les 5 années de mise en œuvre de la déclinaison régionale du Plan national d'actions en faveur des Odonates de Champagne-Ardenne... cinq années au cours desquelles le collectif régional, composé du CPIE du Pays de Soulaines, de la LPO Champagne-Ardenne, du Regroupement des Naturalistes Ardennais, de l'Association Nature du Nogentais, bien aidé par la Société française d'Odonatologie, l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques, le Conservatoire d'Espaces Naturels de Champagne-Ardenne et les parcs naturels régionaux, s'est efforcé d'améliorer les connaissances, en vue de leur protection, d'une douzaine d'espèces jugées prioritaires en région mais aussi sensibiliser les acteurs de l'environnement (services de l'état, usagers...) pour une meilleure prise en compte de nos chères libellules dans les programmes d'aménagements. Plusieurs dizaines de milliers de kilomètres et plus de 5500 heures ont ainsi été consacrées à ce programme.
 

Malgré les bonnes volontés de départ, toutes les actions n'ont pas pu être menées à leur terme, bien souvent pour des raisons indépendantes de notre volonté (financements ou choix stratégiques des décideurs). Parfois, les conditions météorologiques nous ont joué de biens mauvais tours... mais globalement, nous pouvons être satisfaits du travail réalisé.
 

Si l'Agrion hasté n'a pas été retrouvé (espèce pour laquelle nous avons de plus en plus de doute quant à la validité des données historiques) et si l'Agrion délicat reste une espèce particulièrement rare, nous savons désormais que l'Aeschne paisible est une libellule assez fréquente sur les rivières préservées du Sud de la région et que la Champagne-Ardenne constitue probablement l'un des plus importants bastions pour la conservation de la Leucorrhine à large queue en France.
 

Ce travail a également permis de redécouvrir la Leucorrhine à gros thorax, espèce pour laquelle nous n'avions collecté que deux données au cours des 20 dernières années et qui, finalement, a été découverte ou redécouverte sur 15 sites. Il a surtout permis de mettre en exergue la nécessité de protéger rapidement les derniers sites favorables à sa reproduction. On retiendra également la découverte presque inattendue du Gomphe serpentin qui montre le travail qu'il reste encore à faire pour disposer d'une connaissance parfaite de notre faune odonatologique.
 

Si ce travail a essentiellement été réalisé par les permanents des structures associatives, nous ne pouvons que remercier les nombreux bénévoles qui nous communiquent régulièrement des données. Quelques 21000 données ont ainsi été rassemblées au cours des 5 années de mise en œuvre de la déclinaison par une centaine d'observateurs. Un grand merci à vous !
 

Bien évidemment, nous tenons également à remercier l'Agence de l'eau Seine-Normandie, la Région Champagne-Ardenne, la DREAL Champagne-Ardenne et l'Europe, pour leur confiance et leur soutien.
 

Et maintenant ? Si la première déclinaison régionale était essentiellement consacrée à l'amélioration des connaissances sur quelques-unes des espèces les plus rares et/ou les plus méconnues de Champagne-Ardenne, il va être désormais grand temps de mettre en œuvre des actions concrètes de préservation et de conservation des stations les plus remarquables. Dans les prochaines semaines, nous nous rapprocherons de nos homologues lorrains et alsaciens pour proposer un programme d'actions à l'échelle de la nouvelle région Grand-Est.

- télécharger le bilan 2011-2015 (6mo) -

Vincent TERNOIS
Animateur de la Déclinaison régionale du PNA Odonates
Région Cham
pagne-Ardenne

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - ---)(:

CPIE du Pays de Soulaines
Domaine de Saint-Victor
10200 SOULAINES-DHUYS
03.25.92.56.02
http://odonates-champagne-ardenne.over-blog.com/

 

 

 

 

 


http://data.over-blog-kiwi.com/1/52/77/96/20161020/ob_bc3b6c_prao-bilan-faune-2011-2015-comp.pdf

Published by odonates-champagne-ardenne
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 10:21
Enquête nationale Leste brun !

Bonjour à tous,

Que vous soyez odonatologue, naturaliste, photographe amateur… merci de bien vouloir nous aider à relayer cette sympathique enquête sur le Leste brun (Sympecma fusca), petite libellule présente en ce moment.

L’objectif est de collecter des données tout au long de l'année notamment sur la coloration des yeux de ces individus. En effet, nous nous interrogeons sur les périodes d’apparition de cette coloration en saison ainsi que sa fréquence et sa distribution à l’échelle nationale.

Le travail n’est pas bien compliqué à faire. Il vous suffit de 1/ trouver un Leste brun (ils doivent s’approcher en ce moment des plans d’eau) 2/ photographier les yeux par le dessus 3/ le sexer (faire une photo d’ensemble et je vous aiderai).

Une fois que c’est fait, je vous invite à saisir ces données sur Faune Champagne-Ardenne et d’y ajouter la photo. Pour ceux qui n’ont pas l’habilitation « odonates », merci de me le faire savoir et nous y remédierons rapidement.

Si vous avez la chance d’habiter près d’un site à Leste brun, il serait intéressant de les suivre sur une année entière. Une fois par semaine ou tous les 10-15 jours, cela serait intéressant de les photographier à nouveau. Sur un même site, vous pouvez aussi en photographier plusieurs, dans ce cas merci de bien les différencier sur photo. Chaque donnée compte ! N’hésitez pas à ressortir vos vieilles photos. Si vous avez la date et le lieu, elles serviront !

Vous trouverez ci-dessus le petit flyer explicatif (cliquer sur l'image pour l'agrandir).

En fin de saison, j’encoderai ces données sur le masque de saisie créé à cet effet. Ne vous embêtez pas avec ça !

Bonne chasse ! Bonnes photos ! Et d’avance merci pour vos contributions.

Si besoin, n’hésitez pas à me contacter.

Amicalement,

Vincent TERNOIS

Correspondant régional de la Société française d'Odonatologie
Région Cham
pagne-Ardenne

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - ---)(:

CPIE du Pays de Soulaines

Domaine de Saint-Victor

10200 SOULAINES-DHUYS

03.25.92.56.02
http://odonates-champagne-ardenne.over-blog.com/

Enquête nationale Leste brun !
Published by odonates-champagne-ardenne
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 09:35
Liste rouge des libellules de France métropolitaine

Nous l'attendions depuis un moment, c'est désormais chose faite. La Liste rouge des libellules de France métropolitaine vient d'être publiée ! Cette évaluation a été menée en partenariat entre l’UICN France, le MNHN, la SfO et l’Opie. Elle s'appuie sur un jeu de plus de 630 000 données... parmi lesquelles les données de Champagne-Ardenne bien évidemment !


Cette nouvelle analyse, basée sur des critères d'évaluation plus précis, nous incite à revoir notre perception du statut de quelques unes des espèces présentes en région et de notre rôle pour leur conservation. C'est notamment le cas du Sympétrum noir et de l'Agrion joli, deux espèces désormais considérées comme vulnérables en France et menacées de disparition.


6 autres espèces sont proches du seuil des espèces menacées ou qui pourraient être menacées si des mesures de conservation spécifiques n'étaient pas prises. C'est notamment le cas de l'Aeschne des joncs, de la Cordulie arctique, de la Leucorrhine à gros thorax, du Sympétrum jaune d'or, du Sympétrum vulgaire et, plus étonnant, du Leste fiancé !


Bien évidemment, il s'agit d'une évaluation réalisée à l'échelle nationale. Si ces résultats sont globalement conformes à la situation régionale, ils ne doivent pas occulter la situation particulièrement préoccupante de plusieurs espèces remarquables pour la région, dont les tendances sont probablement à la baisse en lien avec la dégradation et la fragilité de leurs milieux : Leste verdoyant, Leste dryade, Leste sauvage, Agrion nain, Cordulégastre bidenté, Cordulie à taches jaunes...


A ce titre, une évaluation identique est actuellement menée à l'échelle régionale dans le cadre de la mise en œuvre de la déclinaison régionale du PNA Odonates. D'ici quelques semaines nous devrions pouvoir vous proposer un nouvel état des lieux des espèces de libellules menacées en Champagne-Ardenne.



Vincent TERNOIS

Société française d'Odonatologie (Champagne-Ardenne)
& Coordinateur de la Déclinaison régionale du PNA Odonates
/c CPIE du Pays de Sou
laines

Published by odonates-champagne-ardenne
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 08:54
Pré-atlas des Odonates de Champagne-Ardenne - actualisation 2015

Comme chaque année, c'est avec un certain plaisir que nous vous annonçons la dernière actualisation du "Pré-atlas des Odonates de Champagne-Ardenne".

Ce document est la synthèse cartographique de plus de 46.000 données transmises à la Société française d'Odonatologie dans le cadre des programmes INVOD (Inventaire cartographique des odonates de France) et CILIF (Complément à l'inventaire des libellules de France) depuis 1982. Cette compilation a été permise grâce à la contribution de plus de 220 naturalistes bénévoles et/ou professionnels. Merci à vous !

Vous pouvez également consulter et télécharger les cartes spécifiques individuellement sur le lien suivant : lien



Comme annoncé l'an dernier, nous nous donnons encore trois années pour la collecte de données sur le terrain avant de nous projeter définitivement dans l'élaboration d'un véritable Atlas des libellules de Champagne-Ardenne, fruit de 30 années de pérégrinations odonatologiques.

Ce laps de temps permettra de prendre en compte les données que le collectif associatif régional (CPIE, LPO CA, RENARD, ANN et CENCA) devrait collecter de 2016-2018 dans le cadre d'une vaste étude régionale portant sur les sites Natura 2000 mais aussi pour nous/vous donner le temps de visiter les secteurs vides de données (nous essayerons de vous communiquer très prochainement les besoins par départements) ainsi que les secteurs pour lesquels nous ne disposons pas d'informations actualisées. Mais fin 2018, nous comptons bien sortir l'ouvrage papier !!!

Afin de ne pas perdre trop de temps, un groupe de pilotage va être formé dès cette année pour commencer à réfléchir sur le format souhaité de l'ouvrage, les besoins en iconographie... et commencer à rédiger les monographies. Merci à toutes les personnes désireuses d'apporter leur concours pour la réalisation de cet ouvrage de se faire connaître.

En attendant, merci de continuer à transmettre vos données, toutes vos données, même si vous pensez que cela ne présente pas un grand intérêt. Au contraire, comme vous pouvez le voir sur les cartes ci-jointes, il y a encore de nombreux vides, même pour des espèces supposées communes. Nous avons donc besoin de toutes les données ! Au-delà du projet d'Atlas, celles-ci nous sont très utiles pour la révision de la Liste rouge régionale (en cours) et pour évaluer les tendances d'évolution des espèces.

Enfin, un grand merci à vous tous pour la contribution à cette œuvre collective. 46 000 données, ce n'est pas rien ! Merci également à Marie Deligny et Julien Rougé pour l'aide apportée à la validation des données.

A très bientôt,


Vincent TERNOIS
Correspondant régional / Société française d'odonatologie
& Coordinateur Pôle Études / CPIE du Pays de Soulaines

Published by odonates-champagne-ardenne
19 décembre 2015 6 19 /12 /décembre /2015 17:06
Bilan de la saison odonatologique 2015

Quelques 3 688 données ont été collectées en 2015 par 77 contributeurs différents dans les limites administratives de la région.

Si un léger fléchissement dans le nombre de données transmises est noté, l’implication des naturalistes à la dynamique régionale n’a jamais été aussi élevée. Un grand merci à vous !

En réalité, cette baisse du nombre de données ces deux dernières années est une conséquence des campagnes d’inventaires de la Déclinaison régionale du PNA Odonates (PRAO) moins nombreuses en 2014 et 2015.

58 espèces, sur les 67 connues en région, ont été observées cette année et des données ont été collectées sur 330 localités :

- Ardennes : 574 données / 43 espèces / 22 observateurs / 53 communes concernées
- Aube : 1 041 données / 46 espèces / 32 observateurs / 92 communes
- Marne : 1 066 données / 51 espèces / 30 observateurs / 105 communes
- Haute-Marne : 1 007 données / 44 espèces / 26 observateurs / 80 communes

Désormais, après un gros nettoyage opéré cette saison notamment pour pister les données mal géolocalisées, quelques 46 525 données composent la base de données régionale et des informations sont disponibles pour 1 300 communes. Dans les prochaines semaines, nous nous attacherons à actualiser les cartes de distribution de chacune des espèces connues.

Bilan de la saison odonatologique 2015

Evolution du nombre de données collectées annuellement dans le cadre
des programmes de la SfO (INVOD et CILIF)

Éléments remarquables 2015

2015 aurait presque pu être considérée comme une saison odonatologique « banale » considérant un nombre limité de données pour les espèces patrimoniales de la région. Il faut dire qu’après l’afflux des Leucorrhinia pectoralis de 2012, les premières mentions régionales de Hemianax ephippiger (2011) et de Leucorrhinia rubicunda (2012) et le gros travail mené ces dernières années sur Coenagrion mercuriale, Leucorrhinia caudalis, Boyeria irene… dans le cadre du PRAO, il était difficile de faire mieux. Et pourtant ! 2015, restera dans les annales de l’odonatologie régionale suite à la découverte d’une 67ème espèce de libellule pour la région… et quelle espèce !

En effet, ce n’est rien d’autre que Ophiogomphus cecilia, espèce protégée et particulièrement rare et localisée en France, qui a été découverte cette saison dans le département de l’Aube suite à la collecte de deux exuvies par Nicolas Flamant et Sébastien Siblet sur la Seine à Nogent-sur-Seine et Le Mériot (voir article précédent).

Cette belle découverte vient de remettre un bon coup de fouet dans l’univers naturaliste régional et aura, nul doute, des incidences sur notre future approche des cours d’eau (espèce prise en compte dans le Guide méthodologique pour la prise en compte des odonates dans les études d’impacts en Champagne-Ardenne, document en attente d’une validation par le CSRPN de Champagne-Ardenne).

Bilan de la saison odonatologique 2015

Couverture odonatologique 2015

[source : Collectif, in http://faune-champagne-ardenne.org (extraction le 19 décembre 2015)

Mais on retiendra également :

  • Les deux observations d'Aeshna juncea et les six mentions de Leucorrhinia dubia sur deux sites du Plateau Ardennais (V. Schmitt/PNR Ardennes, N. Harter/RENARD et T. Daumal),
  • Un possible afflux de Sympetrum fonscolombii. 36 données ont été collectées cette saison sur 20 localités.

Bien évidemment, tout ce travail ne serait pas possible sans la contribution des bénévoles et des structures impliquées, de près ou de loin dans la mise en œuvre du PRAO. Un grand merci à (personnes ayant transmis des données en 2015, données historiques comprises) : A. Antoine, M. Bochu, J.-L. Bourrioux, Y. Brouillard, D. Bruyère, T. Cargnelutti, B. Cojan, A. Collet, R. Colombo, J. Cousinard, T. Daumal, M. Deligny, A. Deschatres, F. Desjardins, R. Desmet, J. d’Orchymont, D. Druart, M. Dujardin, S. Esnault, N. Flamant, J. Fontaine, A. Francon, C. Fricot, S. Gaillard, S., Gardien, S. Gaudin, M. Geber, G. Geneste, D. Genevois, A. Genin, B. Geoffroy, H. Georget, L. Gizart, Q. Hallet, R. Hanotel, N. Harter, G. Hazouard, V. Heck, Q. Horta-Lacueva, F. Joachim, S. Jouaire, A. Labroche, D. Lafon, J.-P. Lamoline, P. Larmande, P. Laur-Fournié, D. Lecompte, R. Leconte, E. Leguay, F. Lepage, V. Lequeuvre, S. Lethuillier, E. Lhomer, T. Lorich, L. Martin, O. Matton, P. Miguet, A. Mionnet, D. Moinault, O. Paris, L. Parisel, V. Perrette, A. Pichard, J. Pichenot, S. Pingeot, J. Potaufeux J.-L. Régnier, G. Renault, C. Roth, J. Rougé, S. Rousseaux, C. Rybakowski, A. Sauvage, V. Schmitt, L. Simon, N. Thiébaut, B. Truchon, A. Villaumé, A. Villetorte, G. Widiez, J. Winne, D. Zabinski… ainsi que l’Association Nature du Nogentais, la Ligue pour la protection des oiseaux Champagne-Ardenne, le Regroupement des Naturalistes Ardennais, le CPIE du Pays de Soulaines, le Conservatoire d’Espaces naturels de Champagne-Ardenne, le PNR des Ardennes, le PNR de la Forêt d’Orient pour leur précieuse contribution au PRAO et à la dynamique odonatologique régionale.

Vincent TERNOIS

Société française d'Odonatologie (Champagne-Ardenne)
& Coordinateur de la Déclinaison régionale du PNA Odonates
/c CPIE du Pays de Soulaines

Published by odonates-champagne-ardenne - dans Observations odonatologiques
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 10:15
Retour sur... la seconde journée de sensibilisation des opérateurs/animateurs Natura 2000

Lors de l’élaboration de la déclinaison régionale du Plan national d’actions en faveur des odonates (PRA Odonates), il a été mis en avant des manques importants au niveau de la prise en compte des odonates d’intérêt communautaire au sein du dispositif Natura 2000 : absence d’inventaire odonatologique malgré la présence de zones humides (cours d’eau, étangs…), des inventaires partiels ou anciens, limités à la recherche des espèces déjà connues, l’absence de vision au-delà des sites Natura 2000 (notion d’isolement), l’absence d’informations sur le potentiel « habitats » des sites pour les espèces d’intérêt communautaire…

Afin d’y remédier plusieurs actions ont été mises en œuvre en région ces dernières années, parmi lesquelles la sensibilisation des opérateurs et animateurs des sites Natura 2000.

C’est ainsi, qu’une première intervention a eu lieu le 30 mai 2012, à Nogent-sur-Seine. Sous la houlette de l’Association Nature du Nogentais et du CPIE du Pays de Soulaines, le groupe a successivement visité le plus important site d’émergence de Cordulie à corps fin (Oxygastra curtisii) connu en région, en l’occurrence un bras de la Seine à Nogent-sur-Seine, puis deux stations de Leucorrhine à large queue (Leucorrhinia caudalis), espèce non prise en compte dans les DOCOB en raison de son inscription à l’annexe IV de la Directive Habitat, situées sur les communes du Mériot et de Barbuise. 12 personnes ont participé à cette rencontre.

La seconde journée de formation a été réalisée le 12 juin 2014. 15 personnes ont répondu à l’invitation du CPIE. Après une présentation en salle des 4 espèces d’intérêt communautaire, et protégées, connues en région (critères d’identification, répartition nationale et régionale, aspects de la biologie), une visite de sites favorables à la reproduction de chacune de ces espèces a été réalisée. Cela a débuté par la visite d’un ruisselet à Agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale) sur la commune de Morvilliers sur lequel 3 mâles et une femelle ont rapidement été observés.

Puis le groupe s’est déplacé sur un étang piscicole d’Epothémont sur lequel se reproduit la Leucorrhine à large queue (Leucorrhinia caudalis). Malheureusement, malgré les deux observations des jours précédents, aucun individu n’a pu être observé. Mais l’objectif était avant tout de montrer les caractéristiques des sites de reproduction de cette espèce ainsi que des méthodes d’échantillonnage pour déceler sa présence.

La visite de la station de Leucorrhine à gros thorax (Leucorrhinia pectoralis) de Maizières-les-Brienne s’est révélée, quant à elle, plus fructueuse puisque une demi-douzaine d’imagos de cette espèce rarissime en région se sont laissés approcher par les naturalistes, presque devenus paparazi pour l’occasion. Cela a surtout été l’occasion aux participants de prendre conscience de la spécificité des habitats de reproduction de l’espèce.

La journée s’est poursuivie par la visite d’une ancienne gravière alluvionnaire de la Plaine de Brienne favorable à la Cordulie à corps fin (Oxygastra curtisii). Si les participants étaient initialement étonnés des recommandations avancées pour rechercher cette espèce sur ce type de milieu, ils ont pu très rapidement se rendre compte que l’espèce est réellement attachée, au stade de maturation et en période de chasse, aux zones buissonnantes qui jouxtent les gravières. Comme indiqué en salle, un imago a rapidement été observé sur le chemin bordant la gravière… pour le plus grand plaisir des photographes.

Enfin, le groupe s’est rendu sur les bords d’un fossé visiblement peu attractif en plein secteur agricole de Saint-Léger-sous-Brienne. L’occasion d’insister sur l’importance de la prise en compte de la structure des sites de reproduction pour la recherche de ces espèces protégées. Plutôt déçu de finir dans ce cadre, le groupe a finalement été surpris et particulièrement ravi d’y observer plusieurs dizaines d’imagos d’Agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale).

Bref, une journée particulièrement réussie !

Vincent TERNOIS

CPIE du Pays de Soulaines

Retour sur... la seconde journée de sensibilisation des opérateurs/animateurs Natura 2000
Retour sur... la seconde journée de sensibilisation des opérateurs/animateurs Natura 2000
Retour sur... la seconde journée de sensibilisation des opérateurs/animateurs Natura 2000
Retour sur... la seconde journée de sensibilisation des opérateurs/animateurs Natura 2000
Retour sur... la seconde journée de sensibilisation des opérateurs/animateurs Natura 2000
Published by odonates-champagne-ardenne - dans Sorties - formations
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 17:59
Week-end de découverte et de formation à la détermination des odonates des tourbières - 20-21 juin 2015

Dans le cadre de la mise en œuvre de la déclinaison régionale du Plan national d'actions en faveur des odonates (PRA Odonates), des formations sont proposées aux naturalistes de la région.

Alors que les précédentes sessions ont été plutôt dirigées sur la reconnaissance des exuvies, pour 2015, le ReNArd (Regroupement des naturalistes ardennais) a pris en charge l’organisation du séjour et a proposé d’axer cette 3ème formation vers les "Odonates des tourbières".

Le week-end odonatologique a eu lieu les 20 et 21 juin autour des communes de Thilay et de Monthermé, au sein du Parc naturel régional des Ardennes. En effet, ce secteur présente à la fois plusieurs sites intéressants pour les odonates et une capacité d’hébergement suffisante pour accueillir la quinzaine de participants à ce séjour.

Profitant des éclaircies et d’une météo qui s’est finalement avérée favorable après plusieurs jours maussades, le samedi a donc été consacré à la découverte des libellules de plusieurs tourbières et mares acides du plateau d’Hargnies. Ces espaces, classés en zone Natura 2000, accueillent une entomofaune caractéristique. Armés de jumelles, filets à papillons et guides de détermination, les stagiaires ont pu observer des espèces remarquables pour la Champagne-Ardenne comme Leucorrhinia dubia (Leucorrhine douteuse) et Sympetrum danae (Sympétrum noir). Mais pas seulement, cette sortie fut également l’occasion, pour certains, de découvrir Drosera rotundifolia (Drosera à feuilles rondes), une petit plante carnivore présente dans les endroits.

Les exuvies croisées ici et là ont été collectées en vue d’une détermination en salle l’après-midi. De retour au gîte, le groupe s’est donc mis au travail ; la collecte matinale étant complétée par des exuvies d’espèces communes, fournies par Marie Deligny (CPIE du Pays de Soulaines) et Guillaume Geneste (Naturalistes de Champagne-Ardenne).

Le dimanche a été marqué par le retour d’un temps automnale, avec vent pluie et brouillard. Il fut donc décidé de se rapatrier sur la rivière « la Semois », coulant à quelques kilomètres du gîte. La météo étant mauvaise, le but était alors de travailler sur les exuvies que l’on pouvait collecter sur les berges du cours d’eau. Las, le temps a continué à se dégrader, la pluie devant plus que soutenue.

Cette deuxième session fut donc écourtée afin de permettre aux participants de rentrer chez eux dans de bonnes conditions.

Au final, même si le climat ardennais a été capricieux, douze espèces ont été observées durant ce week-end.

Un grand merci aux participants (Guillaume, Anne-Sophie, Jérôme, Valentin, Nicolas, Anaïs, Marie, Guillaume, Sandrine, Alexandra, Benjamin, Claire, Pascal, Adeline...), au CPIE du Pays de Soulaines et aux Naturalistes de Champagne-Ardenne pour la co-animation et la mise à disposition de matériels... sans oublier les partenaires financiers du PRA Odonates (Région Champagne-Ardenne, Agence de l'Eau, DREAL Champagne-Ardenne et Union européenne) pour la prise en charge des coûts de cette formation.

Tony CARGNELUTTI

Regroupement des Naturalistes Ardennais

Week-end de découverte et de formation à la détermination des odonates des tourbières - 20-21 juin 2015
Week-end de découverte et de formation à la détermination des odonates des tourbières - 20-21 juin 2015
Published by odonates-champagne-ardenne - dans Sorties - formations
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 10:56
Exposition régionale sur les Odonates

Les visiteurs du Festival de la photo animalière et de Nature de Montier-en-Der ont eu l'occasion, cette année, de découvrir l'exposition sur les libellules de Champagne-Ardenne conçue par le CPIE du Pays de Soulaines.

Composée de 16 panneaux, elle présente d'une manière simple et ludique les libellules dans tous leurs états : morphologie, biologie, diversité, menaces... Réalisée dans le cadre de la mise en œuvre de la déclinaison régionale du Plan National d'Actions en faveur des Odonates, elle vise à sensibiliser le public sur un cortège encore méconnu et menacé.

La réalisation de cette exposition a été possible grâce au soutien financier de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie, de la Région Champagne-Ardenne, de la DREAL Champagne-Ardenne et de l'Union européenne (fonds FEDER)... et aux nombreux naturalistes qui ont accepté de nous transmettre leurs plus beaux clichés (merci à vous !).

Deux exemplaires ont été conçus pour permettre de répondre aux différentes sollicitations, quelles soient régionales ou extra-régionales. Alors si vous êtes intéressés pour l'exposer, n'hésitez pas à nous le faire savoir.

Catherine DEMARSON (03.25.92.56.04)
CPIE du Pays de Soulaines

Exposition régionale sur les Odonates
Exposition régionale sur les Odonates
Exposition régionale sur les Odonates
Exposition régionale sur les Odonates
Published by odonates-champagne-ardenne - dans Publications
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 18:58
Première preuve de reproduction d’Ophiogomphus cecilia en Champagne-Ardenne en 2015

Dans le cadre de suivis odonatologiques pluriannuels réalisés au sein de la vallée de la Seine en Seine-et-Marne (77) et dans l’Aube (10), région naturelle de la Bassée, plusieurs milliers d’exuvies ont été récoltées durant ces 3 dernières années (2013-2015) notamment sur le cours principal de la Seine. Plusieurs espèces à enjeu étaient particulièrement recherchées : la Cordulie à corps fin (Oxygastra curtisii), la Grande Aeschne (Aeshna grandis), l’Aeschne paisible (Boyeria irene)… Un ramassage exhaustif d’exuvies d’odonates a été effectué sur des tronçons de Seine identifiés comme favorables aux espèces précédentes. La période de ramassage est ajustée à la phénologie locale de ces espèces. Depuis 2013, deux sessions de récolte sont ainsi réalisées annuellement en juin et juillet.

Alors que nous identifions et dénombrions les exuvies prélevées sur des tronçons de Seine localisés en aval de Nogent-sur-Seine, nous avons eu l’heureuse surprise de déterminer deux exuvies de Gomphe serpentin (Ophiogomphus cecilia). L’identification a en outre été confirmée par plusieurs autres odonatologues dont Chr. Brochard et J.-L. Lambert.

Les deux exemplaires ont été récoltés au niveau des boucles de la Seine « sauvage » (non navigable) sur les communes de Le Mériot et La Motte-Tilly, respectivement les 19 juin et 7 juillet 2015. Elles ont été découvertes à environ 2 kilomètres l’une de l’autre.

Ce tronçon, situé entre Nogent-sur-Seine (10) et Villiers-sur-Seine (77), constitue le cours naturel de la Seine. Il est notamment caractérisé par sa non-navigabilité, son méandrage et sa dynamique fluviale préservée. Ce secteur offre ainsi des habitats favorables pour la reproduction (ponte, développement larvaire, émergence et dispersion des imagos) des libellules des milieux lotiques.

Les deux faciès de berges illustrés ci-dessus constituent les habitats optimaux d’émergence pour la Cordulie à corps fin (Oxygastra curtisii) ainsi que pour de nombreux gomphes dont le Gomphe vulgaire (Gomphus vulgatissimus), le Gomphe gentil (Gomphus pulchellus), le Gomphe semblable (Gomphus simillimus), l’Onychogomphe à pinces (Onychogomphus forcipatus) et très récemment le Gomphe serpentin (Ophiogomphus cecilia). Sur ces tronçons, le fond du lit mineur est majoritairement sablo-graveleux. Localement, la Seine est encore peu anthropisée. Les berges restent « mobiles », montrant des profils tantôt abruptes avec des systèmes racinaires riches et à nu tantôt plus doux avec une végétation herbacée à arbustive dense offrant de nombreux supports d’émergences.

A l’échelle nationale, le Gomphe serpentin était jusqu’alors principalement distribué sur les bassins de la Loire et du Rhin. La Seine constitue un nouveau territoire colonisé par l’espèce. Cette découverte intervient dans un fort contexte de suspicions locales (plusieurs mentions dans des relevés IBGN mais espèce non confirmée - lien)

Rappelons que le Gomphe serpentin est protégé en France d’après l’arrêté du 23 avril 2007 fixant la liste des insectes protégés sur le territoire. Il fait par ailleurs partie des espèces inscrites à l’annexe II de la directive « Habitats » signifiant que la conservation de ses populations nécessite la désignation de Zones Spéciales de Conservation (ZSC). En outre, il est considéré « en danger » à l’échelle nationale et fait partie des 18 espèces inscrites au Plan National d’Action (Dupont, 2010).

Compte tenu des dates d’investigations axées sur le pic d’émergence de la Cordulie à corps fin, légèrement plus précoce que le Gomphe serpentin, et de la pression d’échantillonnage faible (2 passages localisés sur des tronçons précis), il est difficile d’évaluer les populations locales du gomphe. Des recherches spécifiques couvrant l’ensemble de la période d’émergence de l’espèce sont d’ores et déjà prévues les prochaines années afin d’évaluer plus finement l’état de conservation des populations locales.

S. Siblet & N. Flamant.

Ecosphère

Première preuve de reproduction d’Ophiogomphus cecilia en Champagne-Ardenne en 2015
Première preuve de reproduction d’Ophiogomphus cecilia en Champagne-Ardenne en 2015
Première preuve de reproduction d’Ophiogomphus cecilia en Champagne-Ardenne en 2015
Published by odonates-champagne-ardenne - dans Observations odonatologiques
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 21:01
Appel à contribution - Atlas des odonates de Champagne-Ardenne

Chers contributeurs, chers observateurs,

Cette année est une étape essentielle dans le travail que nous réalisons depuis des années dans le cadre des activités de l’Observatoire des Odonates de Champagne-Ardenne. Cela fait maintenant 13 ans que nous avons relancé une dynamique en région sous couvert de la Société française d’odonatologie et du CPIE du Pays de Soulaines, il est donc grand temps de mettre en valeur le travail accompli et les quelques 42 000 données recueillies.

En effet, après plusieurs années d’hésitation mais poussé par le collectif associatif impliqué dans le Plan régional d’actions en faveur des odonates de Ch-Ardenne (LPO, RENARD, ANN…), la publication de l’Atlas régional est ENFIN au goût du jour ! Et 2018 en est la date ultime (cf. flyer joint) ! Pour mener à bien ce projet et réaliser les différents travaux d’analyse nécessaires, nous devons disposer des données les plus nombreuses et précises possibles. Il est certain qu’une multitude de données dorme encore dans les carnets de terrain, dans les rapports d’études ou dans les albums photos.

Si vous souhaitez contribuer à cette entreprise, nous vous invitons à nous faire parvenir dès maintenant les observations non encore envoyées à la SfO. Pour cela, vous disposez d’un fabuleux outil de saisie, FAUNE CHAMPAGNE-ARDENNE, qui permet, comme vous le savez pour beaucoup, de centraliser rapidement les observations et de les traiter. Si ce n’est pas déjà fait, n’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant à l’adresse suivante : http://www.faune-champagne-ardenne.org/ … Et si vous avez un doute quant à la détermination d’une espèce, pas de problème, nous sommes là pour vous aider ! N’hésitez pas à nous transmettre vos photos et nous essaierons d’y mettre un nom.

Pour ceux qui disposent déjà de données informatisées et qui ne trouveront pas le temps nécessaire de les encoder, n’hésitez pas à nous le dire, nous trouverons bien une solution.

Sinon, nous nous donnons encore 3 années pour collecter des données sur les secteurs non inventoriés ou pour lesquels nous ne disposons pas de données récentes. C’est le cas de l’Ouest marnais, du Sud aubois, de la Haute-Marne et des Ardennes. Nous comptons donc sur vous pour aller visiter ces derniers secteurs de la Région qui peuvent encore révéler quelques données intéressantes.

Voici un projet ambitieux, c’est pour cela que nous faisons appel à vous ! Toutes les données sont importantes !

Soyez nombreux à répondre à cet appel !

Merci pour votre contribution.

Le Coordinateur SfO, Vincent TERNOIS

La Coordinatrice Atlas, Bertrane FOUGERE

La Responsable cartographie, Marie DELIGNY

/c CPIE du Pays de Soulaines

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - ---)(:

Domaine de Saint-Victor

10200 SOULAINES-DHUYS

03.25.92.56.02
http://odonates-champagne-ardenne.over-blog.com/

Published by odonates-champagne-ardenne - dans Publications
commenter cet article
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 12:15

P.pennipes.jpegPetite nouveauté sur le site avec la mise en ligne des cartes de répartition au format pdf de chacune des 66 espèces connues à ce jour en région Champagne-Ardenne.


Pour accéder aux cartes individuelles



Ces cartes sont une compilation des données transmises à la Société française d'Odonatologie dans les cadres des programmes INVOD et CILIF et qui sont rassemblées chaque années dans le "Pré-atlas des Odonates de Champagne-Ardenne" (un grand merci à Emmanuelle Fradin qui a assuré ce travail  cartographique pendant plusieurs années).

Ces cartes individualisées vous permettront de mieux vous rendre compte de la répartition actuelle des espèces mais surtout des efforts qu'il reste à réaliser pour vérifier leur présence sur les secteurs où nous ne disposons pas d'information récente (carrés bleu clair) mais aussi les secteurs potentiellement favorables mais pour lesquels nous ne disposons pas d'information ancienne ou récente.

Nous avons remarqué récemment quelques coquilles sur des coordonnées d'anciennes données. Un travail de vérification de ces données douteuses a déjà commencé et nous espérons tout revoir dans les prochaines semaines. Cela ne va pas modifier de manière notable les cartes actuelles mais nous souhaitons partir d'une base de données solide pour commencer la révision de la Liste rouge régionale des Odonates dont l'actualisation, en utilisant les critères UICN, est prévue d'ici la fin d'année 2015.

Cordialement,

Vincent TERNOIS (1-2) et Marie DELIGNY (2)
(1) Société française d'odonatologie (Champagne-Ardenne)
&
(2) CPIE du Pays de Soulaines

Published by odonates-champagne-ardenne - dans Publications
commenter cet article
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 21:55

Atlas 2014 couvComme chaque fin d'année, c'est avec un certain plaisir que nous vous annonçons la dernière actualisation du "Pré-atlas des Odonates de Champagne-Ardenne".

Ce document est la synthèse cartographique de plus de 42.000 données transmises à la Société française d'Odonatologie dans le cadre des programmes INVOD (Inventaire cartographique des odonates de France) et CILIF (Complément à l'inventaire des libellules de France) depuis 1982. Cette compilation a été permise grâce à la contribution de plus de 190 naturalistes bénévoles et/ou professionnels. Merci à vous !

Rassurez vous, nous réfléchissons de plus en plus à mettre un peu de texte à côté de ces cartes :) D'ici quelques jours nous officialiserons le projet d"Atlas des odonates de Champagne-Ardenne" en format papier... mais pour arriver à un travail "presque" abouti nous aurons besoin de vous !

Comme vous pouvez le voir, il reste encore pas mal de travail à fournir pour collecter des données sur les secteurs sous-échantillonnés ! C'est pourquoi, dès le printemps prochain, nous nous efforcerons de vous solliciter pour 1/ faire remonter les données encore stockées dans vos vieux carnets de terrain voire dans vos albums photos 2/ pour prospecter les secteurs vides de données.

A très bientôt,

Vincent TERNOIS
Société française d'odonatologie (Champagne-Ardenne)
&
CPIE du Pays de Soulaines

Published by odonates-champagne-ardenne - dans Publications
commenter cet article
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 16:30

Quelques 3 311 données ont été collectées en 2014 (+216 données de 2000 à 2013 transmises en cours de saison) dans les limites administratives de la région.

 

lib.jpg
Leucorrhine à large queue Leucorrhinia caudalis (V. Ternois)

 

Après trois années à plus de 4 000 données, cet « essoufflement » s’explique pour bonne partie par une diminution des inventaires et prospections réalisés dans le cadre de la déclinaison régionale du Plan national d’actions en faveur des Odonates (PRA Odonates). La dynamique odonatologique reste tout de même importante avec des informations transmises par 60 naturalistes différents.

 

graph2014.jpg

Evolution du nombre de données collectées annuellement dans le cadre des programmes de la SfO

 

Au cours de cette saison, des données ont été transmises pour 57 des 66 espèces connues à ce jour en Champagne-Ardenne. A retenir :

- Suite à l’exceptionnel afflux de 2012 qui avait permis d’observer Leucorrhinia pectoralis sur 13 sites, nous avions bon espoir, considérant le développement larvaire sur deux saisons, de retrouver l’espèce cette année sur un certain nombre de sites jugés très favorables. Au final, cette rarissime libellule a été observée sur 4 sites sur lesquels elle avait déjà été identifiée en 2012 (A. Antoine/CENCA, M. Deligny/CPIE, R. Desmet et V. Ternois/CPIE) et a été découverte sur un étang du Massif d’Epernay (P. Miguet/ANN). Aucune preuve de reproduction n’y a été décelée mais pour la plupart des sites, les effectifs parfois observés et surtout la présence d’habitats favorables, supposent une reproduction locale.

- Contrairement aux années précédentes, aucune recherche particulière de Leucorrhinia caudalis n’a été réalisée cette saison dans le cadre de PRA Odonates. Néanmoins, l’espèce a été découverte sur 7 nouvelles stations (M. Bochu/CENCA, M. Deligny/CPIE, P. Miguet/ANN, J. Rougé/LPO et V. Ternois/CPIE), le plus souvent parallèlement à des prospections ciblées sur Leucorrhinia pectoralis.

- Depuis quelques années, nous assistons à l’expansion de la distribution d’Orthetrum albistylum en région. Après la première mention de l’espèce dans la Marne en 2007, l’espèce vient d’être signalée pour la toute première fois dans le département des Ardennes (J. Pichenot).

- Espèce plutôt mythique pour la région en raison de l’absence de données récentes fiables, une donnée de Sympetrum flaveolum vient enfin de nous être rapportée. Jusqu’à présent, il s’agissait d’erreurs de détermination avec des jeunes Sympetrum sanguineum à la base des ailes fortement colorées de jeune mais là, une photographie est venue confirmer l’identité de l’espèce, et peut-être même sa reproduction, sur un étang de la Brie (D. Moinault).

- Malgré la poursuite des prospections spécifiques, seulement 2 stations de Coenagrion mercuriale ont été identifiées dans l’Ouest marnais (J. Rougé/LPO). En toute vraisemblance l’espèce est très rare et/ou localisée (Tardenois, Brie…). Les deux stations ont été trouvées sur les rebords du Marais de Saint Gond où l’espèce avait déjà été signalée par le passé.

 map-copie-1.jpg

Couverture odonatologique 2014
[source : Collectif, in http://faune-champagne-ardenne.org (extraction le 12 décembre 2014)]

 

Désormais, quelques 42 786 données composent la base de données régionale et des informations ont été transmises pour 1 255 communes. Dans les prochaines semaines, nous nous attacherons à actualiser les cartes de distribution de chacune des espèces connues. 

Ardennes : 10 406 données / 62 espèces / 69 observateurs / 286 communes concernées
Aube : 13 641 données / 58 espèces / 79 observateurs / 310 communes
Marne : 13 577 données / 60 espèces / 93 observateurs / 377 communes
Haute-Marne : 5 162 données / 56 espèces / 48 observateurs / 292 communes

 

Bien évidemment, tout ce travail ne serait pas possible sans la contribution des bénévoles et des structures impliquées, de près ou de loin dans la mise en œuvre du PRAO. Un grand merci à (personnes ayant transmis des données en 2014, données historiques comprises) : A. Antoine, D. Bécu, M. Bochu, Y. Brouillard, T. Cargnelutti, Caucal G., A. Collet, D. Cury, M. Deligny, Q. Delorme, A. Deschatres, R. Desmet, S. Dewasmes, J. d’Orchymont, D. Druart, B. Duprez, R. Fay, J. Fontaine, B. Fougère, A.-S. Gadot, S. Gaillard, S. Gaudin, G. Geneste, B. Geoffroy, H. Georget, B. Gilquin, L. Gizart, N. Gobez, V. Graitson-Schmitt, A. Grison, R. Hanotel, N. Harter, G. Hazouard, C. Henniaux, C. Hervé, F. Joachim, S. Jouaire, J.-P. Lacour, D. Lafon, P. Larmande, P. Laur-Fournié, D. Lecompte, F. Lepage, E. Lhomer, T. Lorich, O. Matton, M. Menke, P. Miguet, A. Mionnet, D. Moinault, C. Morvan, O. Paris, V. Perrette, J. Potaufeux, J.-L. Régnier, C. Roth, J. Rougé, A. Sauvage, L. Simon, N. Thiébaut, B. Truchon, A. Villaumé, A. Villetorte, J. Winne… ainsi que l’Association Nature du Nogentais, la Ligue pour la protection des oiseaux Champagne-Ardenne, le Regroupement des Naturalistes Ardennais, le CPIE du Pays de Soulaines, le Conservatoire d’Espaces naturels de Champagne-Ardenne, le PNR des Ardennes, le PNR de la Forêt d’Orient, ainsi que les agents techniques de l’ONEMA pour leur précieuse contribution au PRAO. 

Nous n’oublierons pas bien évidemment l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, la Région Champagne-Ardenne, la DREAL Champagne-Ardenne et l’Union européenne pour leur confiance.

Vincent TERNOIS
Société française d'Odonatologie (Champagne-Ardenne)
& Coordinateur de la Déclinaison régionale du PNA Odonates
/c CPIE du Pays de Soulaines

Published by odonates-champagne-ardenne - dans Observations odonatologiques
commenter cet article
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 17:13

SFO_Atlas_2013.jpgC'est avec un certain plaisir que nous vous annonçons l'actualisation du "Pré-atlas des Odonates de Champagne-Ardenne".

Ce document est la synthèse cartographique de plus de 39.000 données transmises à la Société française d'Odonatologie dans le cadre des programmes INVOD (Inventaire cartographique des odonates de France) et CILIF (Complément à l'inventaire des libellules de France) depuis 1982. Cette compilation a été permise grâce à la contribution de plus de 180 naturalistes bénévoles et/ou professionnels. Merci à vous !

Comme nous nous étions engagés, nous nous efforcerons désormais d'actualiser chaque année ces cartes de distribution, l'objectif étant de permettre aux naturalistes, aux associations de protection de la nature, aux bureaux d'études, aux services de l'état... de bénéficier des dernières découvertes. Et les choses avancent vite ! Plus de 13 800 données ont été collectées ces 3 dernières années.

Mais, comme vous pouvez le voir, il reste encore beaucoup à faire ! C'est pourquoi, dès le printemps prochain, nous nous efforcerons de remobiliser le réseau d'observateurs pour prospecter les secteurs vides de données.

Bonne lecture !

Vincent TERNOIS (1-2) & Emmanuelle FRADIN (2)
(1) Société française d'odonatologie (Champagne-Ardenne)
&
(2) CPIE du Pays de Soulaines

Published by odonates-champagne-ardenne - dans Publications
commenter cet article

Rechercher